0 0 0
0
0
0
0
0
0
0
0
votre référence sur les Calanques de Marseille

Index des lieux par nom, lettre M



↯ 13 résultats, 13 descriptions, 2 liens, 31 images



✬ la Madrague de Montredon

~ 5°21'27.30''E ○ 43°13'56.43''N - Commune de Marseille - Quartier "Montredon"

Sens : "madrague" = ensemble de filets pour pêcher le thon; "mont-redon" = mont-rond

Le quartier de la Madrague de Montredon doit son nom à la madrague qui y était installée jusqu'au début du 20ème siècle. Il est dominé par le "Mont Rose", anciennement nommé "Mont Redon" en raison de sa forme arrondie.

L'usine de la Madrague de Montredon est, en 1888, la dernière des usines à avoir été installée dans le Massif des Calanques. Fonderie de plomb puis fabrique d'acide tartrique, c'est la dernière à avoir fermé, en 2009.

En l'absence de contrôle et pendant très longtemps, de grandes quantités de produits toxiques ont été rejetées de manière inconsidérée aux alentours de l'usine et ont pollué les sols, ce qui n'a pas découragé un projet de promotion immobilière, en place de l'ancienne usine, et n'ayant prévu de dépolluer les sols que sur 10 mètres de profondeur.

En empruntant le sentier 5 noir vers l'Est, on peut encore voir aujourd'hui les vestiges d'une longue cheminée rampante de condensation, qui remontait les pentes de la colline pour évacuer les fumées nocives de l'usine à plomb plus haut.

Conséquence des activités de l'usine, le site et ses alentours présentent des traces importantes de pollution aux plomb, arsenic, cadmium, antimoine, cuivre, zinc et caetera; il convient donc d'éviter de papilloner vers ces vestiges.

À la Madrague de Montredon, il y avait autrefois une chapelle privée, celle de l’ancien Château de la Madrague, dans laquelle en 1793 Napoléon Bonaparte, alors commandant d’artillerie, vint un dimanche avec sa famille qui habitait Marseille entendre clandestinement la messe en compagnie de la famille Clary, dont le patriarche, un riche négociant marseillais, avait deux filles, Julie et Désirée. Bonaparte fut séduit par Désirée, mais nommé général en chef de l’armée d’Italie, il rentra à Paris et rencontra Joséphine. Le frère du futur empereur, Joseph Bonaparte, succomba quant à lui au charme de Julie qu’il épousa en 1794 pour qu'elle devienne reine d’Italie et d’Espagne. Quant à Désirée, elle épousa en 1798 le général français Bernadotte qui devint roi de Suède en 1818. Ainsi, la famille royale de Suède a du sang de la Madrague de Montredon de Marseille.

Lors de l'établissement de l'usine de plomb de la Madrague de Montredon en 1888, les restes de la famille Rostan d’Ancezune, les derniers propriétaires du Château de la Madrague, ont été exhumés et transportés sur les flancs du Mont Rose, dans un tombeau que l'on peut encore retrouver. Le château de la Madrague existe encore, en lieu de l'ancienne usine.

1 image


✬ Malvallon Médian

5°22'52.73''E ○ 43°13'13.01''N - Commune de Marseille - Quartiers "Les Goudes", "Sormiou"

Sens : "malvallon" = mauvais vallon

Le secteur des "Malvallons" tient certainement son nom de sa topographie particulière : il offre un cheminement sur des sentiers à l'aspect rébarbatif, dans des gorges très pittoresques prises entre de hautes murailles parsemées parfois de petits pics et de séries de têtes rocheuses.

De tous temps, les pêcheurs de Mazargues rejoignaient leur cabanon de la Calanque de Marseilleveyre en empruntant ce chemin qui partait du Plan des Cailles de la Calanque de Marseilleveyre, montait en direction du Pas de la Selle puis filait vers la Fontaine de Voire et Mazargues.

10 images


✬ Malvallon Sud

5°22'53.64''E ○ 43°13'3.94''N - Commune de Marseille - Quartier "Les Goudes"

Sens : "malvallon" = mauvais vallon

Le secteur des "Malvallons" tient certainement son nom de sa topographie particulière : il offre un cheminement sur des sentiers à l'aspect rébarbatif, dans des gorges très pittoresques prises entre de hautes murailles parsemées parfois de petits pics et de séries de têtes rocheuses.

De tous temps, les pêcheurs de Mazargues rejoignaient leur cabanon de la Calanque de Marseilleveyre en empruntant ce chemin qui partait du Plan des Cailles de la Calanque de Marseilleveyre, montait en direction du Pas de la Selle puis filait vers la Fontaine de Voire et Mazargues.

10 images


✬ Marseilleveyre

~ 5°22'53.55''E ○ 43°14'6.69''N - Commune de Marseille - Quartier "La Pointe Rouge"

Sens : Marseille-"veyre" = Marseille-"voir, vigie" OU Marseille-"lieu stérile, lieu inculte" OU Marseille-"vieux"

Marseilleveyre est un massif montagneux d'une roche calcaire très blanche et aux reliefs d'une impressionnante diversité.

Trois explications sont avancées quant à l'origine de ce nom :

- On propose d'abord de la relier à la vigie [poste de veille] qui y fut construite au 13ème siècle pour prévenir les invasions barbaresques et veiller sur Marseille. Depuis ce poste, on pouvait surveiller plus de 100 kilomètres de côte et l'on était relié aux farots [les ancêtres des sémaphores, des postes d'observation et de communication] de la Colline de la Garde et du Riou : les farots émettaient des signaux de fumée le jour et de feu la nuit, devant des voiles montées et descendues, en suivant un code et pour envoyer des informations. En réalité, l'implantation d'un réseau de vigies sur ce territoire est bien antérieur au 13ème siècle : cela remonte à l'Antiquité et certains attribuent volontiers la réalisation du premier réseau de vigies aux grecs fondateurs colonisateurs de la nouvelle Marseille [les "Phocéens"]. On peut facilement retrouver les ruines de cette vigie abandonnée en 1695, à proximité de la Croix du Sommet de Marseilleveyre.

- Une autre explication tendrait à défendre que pendant longtemps, le sud de Marseille était réputé devenir stérile et inculte en approchant les flancs du Massif de Marseilleveyre : on ne pouvait rien y cultiver, on était loin du tumulte des activités de la ville, et vus du Vieux Port, les gens de Marseilleveyre étaient alors considérés comme des citoyens de énième zone.

- Enfin, Marseilleveyre pourrait désigner "Marseille le Vieux", le foyer originel de la Cité. En effet, pendant la Protohistoire, à la fin de l'Âge de Bronze et avant l'arrivée des grecs fondateurs colonisateurs de la nouvelle Marseille [les "Phocéens"] 600 ans avant JC, un peuple de Ligures avait bien établi un territoire très exclusif dans le Massif de Marseilleveyre, composé de quatre implantations dans des secteurs stratégiques qu'ils fortifièrent progressivement. Ainsi, de nombreuses découvertes archéologiques dans le Massif de Marseilleveyre témoignent de la qualité de l'implantation de ce peuple dans ces lieux : des vestiges d'oppidums [villages fortifiés], de grottes votives [lieux de culte], de fragments de poteries et de divers objets, ... Aussi, "Marseilleveyre" comme "Marseille le Vieux" serait une dénomination érigée en opposition à "Marseille la moderne" des Phocéens arrivés en 600 avant JC au Vieux Port actuel. D'ailleurs, il semble que les tribus Segobriges issues des Ligures, les premiers peuples installés sur ce territoire au moment de la Protohistoire, avaient établi l'ancienne Marseille aux Goudes, et l'on pouvait encore voir à la fin du 19ème siècle d'énormes murs de pierres sèches typiques sur ce site, mais qui ont disparu depuis.

Il y a toutefois d'autres explications plus ou moins étayées sur l'origine du nom "Marseilleveyre".

♢ Avec ses tempêtes atteignant 140 Km/heure, le Mistral est grandement responsable de la désertification du Massif de Marseilleveyre, à l'ombre du soleil huit mois sur douze. Lieu inculte, on y faisait la culture des fèves, des haricots et il y avait aussi pour la charcuterie des pistachiers, un arbre sexué dont la présence d'un seul mâle réussit à contenter neuf femelles pour assurer une bonne récolte, d'où le nom de "pistachier" que l'on donne à Marseille à un coureur de jupons.

♢ Face aux ruines de l'ancienne vigie du Sommet de Marseilleveyre, une belle dalle rocheuse offrant un parfait solarium est gravée de noms de générations d'excursionnistes, dont celui du tristement célèbre Xavier Dechaux qui se suicida en 1868 dans la grotte qui porte son nom ["Grotte Dechaux"].



✬ Mazargues

~ 5°24'35.29''E ○ 43°14'57.98''N - Commune de Marseille - Quartier "Mazargues"

Sens : "maz-argues" = maison-(des)-champs

Le quartier de Mazargues a porté bon nombre de noms depuis la Rome Antique, pour que son appellation actuelle soit arrêtée à la fin du 18ème siècle.

Ce nom semble faire référence au chemin qui permettait de rejoindre la mer en contournant notamment le quartier marécageux de Bonneveine, avant la déviation des eaux de l'Huveaune au 16ème siècle.

Jusqu'au moment de l'installation de la branche Sud du Canal de Marseille ["le Canal Montricher"] initiée en 1849 et finalement réalisée en 1856, ce quartier était connu pour sa grande sécheresse, résultant d'un fort ensoleillement et de l'absence de sources d'eau. L'arrivée du Canal a alors purement révolutionné la physionomie de ce secteur très aride.



✬ la Momie

5°25'35.62''E ○ 43°12'16.88''N - Commune de Marseille - Quartier "Sormiou"

La Momie est un rocher en forme de momie qui s'élève à 95 mètres au-dessus de l'ouverture de la Grotte du Capelan.

On y installa dès 1927 des séries de rappels à la descente, à défaut de pouvoir envisager son escalade libre. Il fallut compter sur l'arrivée sur le marché des pitons martelés mis au point par l'autrichien Hans Fiechtl bien des années plus tôt pour permettre son escalade artificielle en 1937.

1 image


✬ Mont Puget

5°27'26.49''E ○ 43°13'23.39''N - Commune de Marseille - Quartier "Le Redon"

Sens : "puget" = rocher

Atteignant 563 mètres, l'imposant Mont Puget est le plus haut sommet du Massif des Calanques et surplombe le Domaine de Luminy.

Sous certains angles, depuis la corniche Kennedy par exemple, sa forme peut évoquer le profil du visage d'une personne allongée.

À proximité de son sommet, on peut retrouver près d'un cairn les restes fracturés de la Croix Puget, qui gît en contrebas d'un petit ressaut rocheux.

1 image


✬ Mont Rose

5°21'6.19''E ○ 43°13'49.13''N - Commune de Marseille - Quartier "Montredon"

Sens : "mont-redon" = mont-rond

Au 17ème siècle, il y avait un Château [une imposante bastide] à la Madrague de Montredon, et ce "Château" appartenait à la famille Roze. À l'époque, le "Mont Rose" actuel s'appelait simplement "Mont Redon", en raison de sa forme arrondie.

Lors de la grande épidémie de peste arrivée à Marseille en 1720, Nicolas Roze, connu comme "le Chevalier Roze", se distingua particulièrement en organisant l'évacuation des cadavres, le ravitaillement de la ville et la création d'un hôpital. Il fut également atteint par le bacille de la peste mais en réchappa, ce qui était parfaitement miraculeux pour l'époque. On donna alors au Mont Redon le nom de "Mont Roze", pour rendre hommage à cette légende bien vivante.

Par la suite, les terres du "Château" furent occupées par l'usine à plomb de la Madrague de Montredon, qui y fut établie en 1888. Les restes de la famille Rostan d’Ancezune, les derniers propriétaires du Château, ont alors été exhumés pour retourner à la terre au sommet du Mont Roze, dans un tombeau que l'on peut encore retrouver.

Aujourd'hui, on pourra remarquer le pylône du centre de radio maritime qui veille et diffuse alentours du haut de ses 32 mètres.

Panorama intéractif du surplomb du Vallon de la Garenne :
> on peut bien voir le Mont Rose au Nord-Ouest <
Panorama intéractif de la Calanque de Saména :
> on peut bien voir le Mont Rose au Nord-Est <

4 images


✬ Montredon

~ 5°21'45.80''E ○ 43°14'12.54''N - Commune de Marseille - Quartier "Montredon"

Sens : "mont-redon" = mont-rond

Le quartier de Montredon est délicatement surplombé par le "Mont Rose", haut de 86 mètres, que l'on appelait autrefois simplement "Mont Redon", en raison de sa forme arrondie, d'où le nom du quartier.

Panorama intéractif du surplomb du Vallon de la Garenne :
> on peut bien voir le Mont Rose au Nord-Ouest <
Panorama intéractif de la Calanque de Saména :
> on peut bien voir le Mont Rose au Nord-Est <



✬ Monts de la Gineste

5°27'24.13''E ○ 43°14'32.03''N - Commune de Marseille - Quartier "Vaufrèges"

Sens : "la gineste" = le genêt

Les genêts sont des arbustes qui ont la particularité de se faire très nombreux aux endroits où l'on remue la terre, tout comme les blettes sauvages, les roses trémières et les morilles. Dans cette zone et à proximité de la route, il y en a partout, des genêts, d'où le nom de "Gineste".



✬ Monts des Escampons

5°25'23.63''E ○ 43°14'13.25''N - Commune de Marseille - Quartier "Les Baumettes"

Sens : "escamper" = décamper, s'enfuir

À proximité du secteur des Escampons se trouve la Prison des Baumettes, qui fut construite à partir de 1933, mais qui n'a pas toujours été aussi sûre qu'à présent. Il est fort probable que les prisonniers qui s'en évadaient empruntaient le Vallon des Escampons, d'où le nom du secteur. De plus, on pourra également remarquer que le Col des Escampons est un carrefour particulier permettant de partir dans toutes les directions.



✬ Morgiou

~ 5°26'31.95''E ○ 43°12'48.31''N - Commune de Marseille - Quartier "Les Baumettes"

Sens : "morgou, margoun, marjoun" = petit manche

Le petit village de Morgiou est fait de maisons et de cabanons hétéroclites; il est doté d'un petit port de pêche.

On peut y accéder en voiture, sauf en été où la circulation est réservée aux pompiers et aux résidents. Il est toutefois possible de bénéficier en été d'un passe-droit, lorsque l'on a réservé pour déjeuner au Nautic Bar, le seul restaurant de la Calanque.

4 images


✬ les Moyadons

5°22'6.58''E ○ 43°10'40.48''N - Commune de Marseille - Quartier "Archipel de Riou"

Sens : "moyade" = qui se mouille

Lorsque la mer est haute, l'Île Moyade et les Moyadons se recouvrent d'eau, d'où leur nom.

Les Moyadons sont presque constamment recouverts d'eau, à tel point que beaucoup de gens croient voir une baleine, un cachalot.