0 0 0
0
0
0
0
0
0
0
0
votre référence sur les Calanques de Marseille

Index des lieux par nom, lettre I



↯ 10 résultats, 10 descriptions, 1 lien, 36 images



✬ Île Casereigne ou Plane

5°23'13.89''E ○ 43°11'24.88''N - Commune de Marseille - Quartier "Archipel de Riou"

Sens : "casereigne", "calaseraigne", "calseraigne" = calanque sereine

L'Île Casereigne tient certainement son nom de ce qu'inspirait la Calanque du Pouars : un bel abri serein pour les bateaux.

3 images


✬ Île de Jarre

5°22'8.69''E ○ 43°11'55.35''N - Commune de Marseille - Quartier "Archipel de Riou"

Les Îles de Jarre et de Jarron sont deux Îles presqu'attenantes qui doivent leur nom du fait d'avoir longtemps été utilisées pour la production de sel, obtenu par évaporation de l'eau de mer réservée dans des jarres, ce qui explique le nombre impressionnant de jarres que l'on a pu y retrouver.

À partir de 1625, les bateaux "à problèmes" [possiblement véhicules d'infections pathogènes] étaient amarrés pour mise en quarantaine dans la Calanque de Jarron, entre les Îles de Jarre et de Jarron, et l'on peut encore y retrouver les nombreuses bites d'amarrage qui étaient alors utilisées pour immobiliser les bateaux. Le plus célèbre de ces bateaux mis en quarantaine à Marseille est le "Grand St-Antoine", le voilier qui ramena la peste de Syrie en 1720. Il fut brûlé, coulé et son épave calcinée fut retrouvée en 1978 par une association de plongeurs. On repêcha son ancre en 1982 pour la restaurer en 2012, et elle est à présent installée à l'entrée du Musée d'Histoire de Marseille, au Centre Bourse.

Sur l'Île de Jarre, on peut retrouver la "Baume des Morts", la grotte où l'on jetait les cadavres des victimes infectées, que l'on recouvrait de chaux.

L'Île de Jarre est aussi dotée sous son flanc Sud de trois grottes sous-marines, les Grottes "Arc en Ciel", "Mystérieuse" et "Sans Fond".

1 image


✬ Île de Jarron

5°21'27.23''E ○ 43°12'6.83''N - Commune de Marseille - Quartier "Archipel de Riou"

Les Îles de Jarre et de Jarron sont deux Îles presqu'attenantes qui doivent leur nom du fait d'avoir longtemps été utilisées pour la production de sel, obtenu par évaporation de l'eau de mer réservée dans des jarres, ce qui explique le nombre impressionnant de jarres que l'on a pu y retrouver.

À partir de 1625, les bateaux "à problèmes" [possiblement véhicules d'infections pathogènes] étaient amarrés pour mise en quarantaine dans la Calanque de Jarron, entre les Îles de Jarre et de Jarron, et l'on peut encore y retrouver les nombreuses bites d'amarrage qui étaient alors utilisées pour immobiliser les bateaux. Le plus célèbre de ces bateaux mis en quarantaine à Marseille est le "Grand St-Antoine", le voilier qui ramena la peste de Syrie en 1720. Il fut brûlé, coulé et son épave calcinée fut retrouvée en 1978 par une association de plongeurs. On repêcha son ancre en 1982 pour la restaurer en 2012, et elle est à présent installée à l'entrée du Musée d'Histoire de Marseille, au Centre Bourse.

Sur l'Île de Jarre, on peut retrouver la "Baume des Morts", la grotte où l'on jetait les cadavres des victimes infectées, que l'on recouvrait de chaux.

L'Île de Jarre est aussi dotée sous son flanc Sud de trois grottes sous-marines, les Grottes "Arc en Ciel", "Mystérieuse" et "Sans Fond".

1 image


✬ Île de Riou

5°22'31.93''E ○ 43°10'23.63''N - Commune de Marseille - Quartier "Archipel de Riou"

Sens : "Île de Riou" = Île du Ruisseau [du latin "Insula de Rivo"]

L'Île de Riou tient son nom à la petite source d'eau douce qui s'y trouvait, la "Fontaine des Grecs" de la Calanque de Fontagne, qui a naturellement été bouchée par des éboulements et que le Docteur Albert avait remis en état dans les années 1960 mais qui est à présent fermée.

Gérée par le Conservatoire National du Littoral, elle est essentiellement peuplée de gabians [goélands] et de rats, ce qui lui vaut le surnom d'"Île aux Rats".

"Riou et les Calanques du Dr. Georges Albert" (par Michèle Albert-Weismann) :
http://calanco.fr/riou/index.htm

6 images


✬ Île Maïre

5°19'49.59''E ○ 43°12'31.24''N - Commune de Marseille - Quartier "Les Goudes"

Sens : "Île Maïre" = "Île Mère" [de "Immadras"]

Le nom de l'Île Maïre semble venir du ligure et signifier "Île Mère"; elle aurait ses deux "petits" accollés, les "Pharillons".

À l'époque de l'empereur romain Jules César [Caius Julius Caesar, 100-44 avant JC], sur les cartes de navigation des Romains, qui n'étaient pas de grands marins et se déplaçaient à vue, il y avait mention d'"Immadras positio" : c'était un lieu remarquable permettant de se repérer, tout comme le Bec de l'Aigle, le Cap Cissié, que l'on voyait de loin.

Au site du "Fromage", l'Île Maïre proposait aussi un abri aux marins, qui pouvaient y faire relâche en attendant que le Mistral se taise.

19 images


✬ Île Moyade

5°22'13.20''E ○ 43°10'36.42''N - Commune de Marseille - Quartier "Archipel de Riou"

Sens : "moyade" = qui se mouille

Lorsque la mer est haute, l'Île Moyade et les Moyadons se recouvrent d'eau, d'où leur nom.

Les Moyadons sont presque constamment recouverts d'eau, à tel point que beaucoup de gens croient voir une baleine, un cachalot.



✬ Île Tiboulen de Maïre

5°19'42.18''E ○ 43°12'55.28''N - Commune de Marseille - Quartier "Les Goudes"

Sens : "tiboulen" = devant, en face; "Maïre" = Mère; "péiro" = rocher

L'Île Tiboulen de Maïre est un rocher très proche de l'Île Maïre et que l'on appelle aussi "la Tortue", en raison de sa forme quand on le regarde depuis le Nord. Elle est aussi communément appelée "Île Péiro", l'"Île Rocher".

17 images


✬ Îlot de la Mélette

5°23'49.94''E ○ 43°12'43.88''N - Commune de Marseille - Quartier "Sormiou"

Sens : "melet, melette" = nom vulgaire de plusieurs petits poissons

L'Îlot de la Mélette est un petit Îlot se situant à la sortie de la Calanque de la Mélette.

Le nom de l'Anse de la Mélette et de son Îlot fait référence à de petits poissons qui se trouvaient en quantité dans l'Anse de la Mélette, non loin du grand émissaire de Cortiou à l'Est qui déverse notamment en mer les effluents de la station d'épuration située de l'autre côté du Col de Cortiou.

En effet, le passage très facile mais non balisé du Pas Inférieur de la Mélette était autrefois beaucoup emprunté par les "pêcheurs d'égout", qui voulaient rejoindre l'Anse de la Mélette pour s'y approvisionner en poissons, qu'ils revendaient par la suite en ville.

Par vent d'Est, la proximité avec la "Calanque" de Cortiou pourra vous faire bénéficier des parfums des rejets d'eaux usées très troubles et d'air vicié qui s'y font.

Quoi qu'il en soit, la baignade dans l'Anse de la Mélette doit être évitée car les rejets de la "Calanque" de Cortiou pendant plus d'un siècle ont fortement pollué les fonds marins jusque là [voir l'article >"Calanque de Cortiou"<].

3 images


✬ Îlot de la Mounine

5°21'47.76''E ○ 43°12'25.32''N - Commune de Marseille - Quartier "Les Goudes"

Sens : "mounine" = minette, petit chat [du provençal "mounet"]

Au sortir de la Calanque de la Mounine en direction de l'Ouest, l'Îlot de la Mounine est l'autre nom de "l'Estéou de Bocque" [l'écueil du bouc, de la chèvre], un écueil large et bien visible affleurant la surface de l'eau et se détachant de quelques mètres du rivage.

La "Mounine" semble être un terme affectueux désignant le sexe de la femme, que rappelle la forme de la Calanque de la Mounine, d'où le nom de son Îlot.

3 images


✬ Îlot du Dromadaire

5°28'52.38''E ○ 43°12'15.16''N - Commune de Marseille - Quartier "Vaufrèges"

C'est dans la Calanque de Devenson que se détache l'Îlot du Dromadaire, un récif dont la silhouette pourrait faire penser à celle d'un dromadaire couché à la surface de l'eau, d'où son nom.

À quelques mètres de cet îlot et attenant au littoral, on peut voir un autre rocher qui lui est jumeau, et c'est pourquoi l'on pourra entendre parler "des dromadaires" pour les évoquer tous les deux.

Cet Îlot est assez remarquable pour figurer sur une carte d'état-major du début du 18ème siècle [bien visible à gauche sur la photo].

2 images