0 0 0
0
0
0
0
0
0
0
0
votre référence sur les Calanques de Marseille

Index des lieux par nom, lettre L



↯ 60 résultats, 59 descriptions, 20 liens, 92 images



✬ l'Escalette

~ 5°20'55.00''E ○ 43°13'34.80''N - Commune de Marseille - Quartier "Les Goudes"

Sens : "escalette" = petit escalier mobile du gardien d'une vigie [du provençal "escaleto"]

Le quartier de l'Escalette doit son nom au provençal "escaleto", désignant le petit escalier mobile qui permettait au gardien de la vigie [poste de veille] qui s'y trouvait d'accéder à son poste. En effet, un réseau de postes de surveillance a longtemps encerclé le territoire marseillais, mais l'emplacement exact de la vigie de l'Escalette est inconnu.

La plus grande usine française de traitement du plomb, de l'étain et de l'argent y a été créée en 1851, au début du développement industriel de Marseille, dans le cadre d'un plan d'éloignement des industries polluantes du Vieux Port vers le bord de mer, et pour faciliter le transport des matériaux. Ainsi, un petit port fut construit dans la Calanque de l'Escalette, pour débarquer la galène [minerai de plomb] arrivant par la mer et acheminer le plomb et l'argent extraits par l'usine jusqu'aux Goudes où se trouvait la douane. Les lingots étaient alors contrôlés et estampillés, puis repartaient en péniche vers le Vieux Port. L'usine ferma en 1925 pour que son exploitation reprenne quelques temps dans les années 30, essentiellement pour recycler les déchets des hauts fourneaux en pavés de voirie et produire de la galène [minerai de plomb]. Aujourd'hui, on peut voir d'importants vestiges de ses installations, bâties en pierres de taille et en briques, ainsi que de longues cheminées rampantes de condensation, remontant les pentes de la colline pour évacuer les fumées nocives plus haut, et qui pouvaient mesurer plusieurs centaines de mètres de long.

Conséquence des activités de l'usine, le site de l'Escalette et ses alentours présentent des traces importantes de pollution aux plomb, arsenic, cadmium, antimoine, cuivre, zinc et caetera, et l'on peut facilement le constater dans certaines zones en observant le contraste saisissant entre la roche calcaire très claire des Calanques et, la côtoyant ou la recouvrant, des monticules parfois énormes de dépôts de couleur brune truffés de scories [fragments solides provenant de la fusion des minerais métalliques], les rebus de l'usine... En effet, à l'époque de son exploitation, l'industrie n'était pas contrôlée et l'on a déversé inconsidérément des dizaines de milliers de mètres cubes de déchets de l'usine aux alentours : la vague fiévreuse du développement industriel a naturellement balayé les éventuelles questions que l'on aurait pu se poser alors sur le devenir des polluants et le risque de contamination du site. Ainsi, par endroits, les niveaux de pollution mesurables sont des milliers de fois supérieurs à ceux observables généralement dans la nature et sans l'action de l'homme. --- Aussi, « quand les animaux venaient, ils tombaient malades, voire ils mourraient, et l'on disait qu'ils avaient attrapé une "crise de plomb" ». --- La pollution s'est disséminée jusque sur les crêtes du Massif des Calanques, pour dissiper les fumées des cheminées en action, puis par l'action du vent épandre leurs déchets.

L'usine a cessé d'être exploitée en 1936 : l'industrie a périclité mais ses débris demeurent...

Il a été question que cette usine soit classée "Monument Historique Industriel" et accueille un musée.

Rapport "particules et métaux lourds sur le site de l'Escalette (Marseille)" (AIRMARAIX - 2003) :
http://www.atmopaca.org/files/et/Escalette_0401.pdf

4 images


✬ l'Estéou

5°23'21.47''E ○ 43°11'4.94''N - Commune de Marseille - Quartier "Archipel de Riou"

Sens : "estéou" = écueil

C'est un écueil se détachant au Sud-Est de l'Île Casereigne ou Plane.



✬ la Baleine

~ 5°20'14.19''E ○ 43°12'54.37''N - Commune de Marseille - Quartier "Les Goudes"

"La Baleine" désigne cet endroit où une baleine s'y est échouée il y a fort longtemps, ce qui arrivait jusqu'à une époque assez souvent, mais pratiquement plus à présent en raison de l'accroissement du trafic des bateaux dans la rade de Marseille.



✬ la Bougie

5°23'22.16''E ○ 43°12'53.75''N - Commune de Marseille - Quartier "Sormiou"

La Bougie est un gros monolithe haut de 75 mètres qui se dresse à l'Est du Cirque de la Bougie, tout contre la muraille du Plateau des Walkyries, le prolongement du Plateau de l'Homme Mort ou Plan de Coulon.

Son nom tient à sa forme qui peut évoquer celle d'une bougie.

3 images


✬ la Colonne

5°21'54.83''E ○ 43°13'26.35''N - Commune de Marseille - Quartier "Montredon"

Sens : "baume" = grotte, gouffre; "aiguille" = pointe rocheuse

À partir du Col des Chèvres, c'est avant de descendre vers le Nord la pente raide du Vallon des Aiguilles que l'on peut trouver la Corniche Marius, permettant de rejoindre le pic de "la Colonne" et sa très belle baume [grotte]. Proche du "Rat", la plus "grande" des aiguilles du Vallon, sous les terrasses superposées de Béouveyre, le rocher de "la Colonne" est ainsi nommé en raison de sa forme, qui propose à son sommet une étroite plateforme. Avec son grand porche et ses superbes concrétions, la Baume de la Colonne, difficile d'accès, offre un bel abri naturel très haut de plafond et a longtemps été habitée.

1 image


✬ la Croix Puget

~ 5°27'20.00''E ○ 43°13'27.87''N - Commune de Marseille - Quartier "Le Redon"

Sens : "puget" = rocher

Atteignant 563 mètres, l'imposant Mont Puget est le plus haut sommet du Massif des Calanques et surplombe le Domaine de Luminy.

Sous certains angles, depuis la corniche Kennedy par exemple, sa forme peut évoquer le profil du visage d'une personne allongée.

À proximité de son sommet, on peut retrouver près d'un cairn les restes fracturés de la Croix Puget, qui gît en contrebas d'un petit ressaut rocheux.



✬ la Fontasse

~ 5°30'35.29''E ○ 43°13'2.54''N - Commune de Marseille - Quartier "Vaufrèges"

Sens : "fontasse" = source importante [augmentatif du latin "fons"]



✬ la Gardiole Maison Forestière

5°30'8.26''E ○ 43°13'18.13''N - Commune de Marseille - Quartier "Vaufrèges"

Sens : "gardiole" = borne de délimitation [du provençal "gardiolo"]

La Gardiole désigne à proprement parler la délimitation entre les communes de Marseille et de Cassis.



✬ la Grande Candelle

5°27'57.93''E ○ 43°12'43.95''N - Commune de Marseille - Quartier "Vaufrèges"

Sens : "candelle" = chandelle [du provençal]

La Grande Candelle est un sommet en forme de chandelle duquel se détache son petit frère, "le Candelon" ["petite chandelle", du provençal], au niveau du Col de la Candelle.

C'est le premier sommet du Massif des Calanques à avoir officiellement été escaladé, en 1879 et en solitaire, par le consul d'Angleterre à Marseille Frank Mark.

Son "arête de Marseille" fut réalisée en 1927 par deux Lyonnais, Paillon père et fils, et le père avait alors 72 ans. La même année, l'alpiniste Gaston Rébuffat rendit célèbre cette arête grâce aux photos qu'on fit de lui les pieds en opposition, en appui de part et d'autre du désormais célèbre "Pas de Rébuffat", passage et figure obligés pour qui pratique l'ascension de cette fameuse arête.

Panorama intéractif du Col de la Candelle :
> on peut bien voir plein Sud le "Candelon" en premier plan et sa Candelle derrière <
Panorama intéractif au pied de la Candelle :
> on peut voir plein Est le Couloir du Candelon, surplombé de gauche à droite par le "Candelon" et sa "Grande Candelle" <
Documentaire vidéo "Étoiles et Tempêtes" (de Gaston Rébuffat - 1955 - 1h32:54), voir à 4:16 :
https://www.youtube.com/watch?v=hBjbkCNbvJk#t=04m16s

14 images


✬ la Lèque

5°27'56.38''E ○ 43°12'30.74''N - Commune de Marseille - Quartier "Vaufrèges"

Sens : "lèque" = roche plate affleurant la mer

Au niveau de la Lèque, le relief côtier déploie au ras des flots une grande langue de pierre plate et légèrement inclinée.

On peut rejoindre la partie Ouest de la Lèque en empruntant en biais un petit sentier abrupt non balisé.

Il semble que cela soit un endroit très apprécié des naturistes qui y font des bains de soleil.

Panorama intéractif de la Calanque de Saint-Jean de Dieu ou de l'Oeil de Verre :
> on peut voir dépasser la Lèque de la côte à l'Ouest-Sud-Ouest <

3 images


✬ la Madrague de Montredon

~ 5°21'27.30''E ○ 43°13'56.43''N - Commune de Marseille - Quartier "Montredon"

Sens : "madrague" = ensemble de filets pour pêcher le thon; "mont-redon" = mont-rond

Le quartier de la Madrague de Montredon doit son nom à la madrague qui y était installée jusqu'au début du 20ème siècle. Il est dominé par le "Mont Rose", anciennement nommé "Mont Redon" en raison de sa forme arrondie.

L'usine de la Madrague de Montredon est, en 1888, la dernière des usines à avoir été installée dans le Massif des Calanques. Fonderie de plomb puis fabrique d'acide tartrique, c'est la dernière à avoir fermé, en 2009.

En l'absence de contrôle et pendant très longtemps, de grandes quantités de produits toxiques ont été rejetées de manière inconsidérée aux alentours de l'usine et ont pollué les sols, ce qui n'a pas découragé un projet de promotion immobilière, en place de l'ancienne usine, et n'ayant prévu de dépolluer les sols que sur 10 mètres de profondeur.

En empruntant le sentier 5 noir vers l'Est, on peut encore voir aujourd'hui les vestiges d'une longue cheminée rampante de condensation, qui remontait les pentes de la colline pour évacuer les fumées nocives de l'usine à plomb plus haut.

Conséquence des activités de l'usine, le site et ses alentours présentent des traces importantes de pollution aux plomb, arsenic, cadmium, antimoine, cuivre, zinc et caetera; il convient donc d'éviter de papilloner vers ces vestiges.

À la Madrague de Montredon, il y avait autrefois une chapelle privée, celle de l’ancien Château de la Madrague, dans laquelle en 1793 Napoléon Bonaparte, alors commandant d’artillerie, vint un dimanche avec sa famille qui habitait Marseille entendre clandestinement la messe en compagnie de la famille Clary, dont le patriarche, un riche négociant marseillais, avait deux filles, Julie et Désirée. Bonaparte fut séduit par Désirée, mais nommé général en chef de l’armée d’Italie, il rentra à Paris et rencontra Joséphine. Le frère du futur empereur, Joseph Bonaparte, succomba quant à lui au charme de Julie qu’il épousa en 1794 pour qu'elle devienne reine d’Italie et d’Espagne. Quant à Désirée, elle épousa en 1798 le général français Bernadotte qui devint roi de Suède en 1818. Ainsi, la famille royale de Suède a du sang de la Madrague de Montredon de Marseille.

Lors de l'établissement de l'usine de plomb de la Madrague de Montredon en 1888, les restes de la famille Rostan d’Ancezune, les derniers propriétaires du Château de la Madrague, ont été exhumés et transportés sur les flancs du Mont Rose, dans un tombeau que l'on peut encore retrouver. Le château de la Madrague existe encore, en lieu de l'ancienne usine.

1 image


✬ la Momie

5°25'35.62''E ○ 43°12'16.88''N - Commune de Marseille - Quartier "Sormiou"

La Momie est un rocher en forme de momie qui s'élève à 95 mètres au-dessus de l'ouverture de la Grotte du Capelan.

On y installa dès 1927 des séries de rappels à la descente, à défaut de pouvoir envisager son escalade libre. Il fallut compter sur l'arrivée sur le marché des pitons martelés mis au point par l'autrichien Hans Fiechtl bien des années plus tôt pour permettre son escalade artificielle en 1937.

1 image


✬ la Palée

~ 5°25'54.39''E ○ 43°12'29.06''N - Commune de Marseille - Quartier "Sormiou"

Sens : "palée" = rang de pieux qui forment une digue ou soutiennent des terres

Le relief de la Palée se présente sous la forme d'une longue falaise hachée incurvée s'élevant en diagonale et coiffée d'une crête.

Elle peut en effet évoquer la forme d'une digue si l'on l'observe bien sous certains points de vue (voir le lien Google Earth).



✬ la Pierre Trémouère

5°22'56.89''E ○ 43°11'26.21''N - Commune de Marseille - Quartier "Archipel de Riou"

Sens : "tremoula" = trembler; "tiragne" = courant marin

La Pierre Trémouère, c'est "la pierre qui tremble". Située au Nord-Ouest de l'"Île Casereigne ou Plane", elle fut nommée ainsi car lorsque la mer frappe ce rocher à l'équilibre précaire, et la tiragne notamment, on peut entendre la pierre qui tremble, à tel point que tout le monde s'attend à ce qu'un jour de mauvais temps elle tombe.



✬ la Pointe Rouge

~ 5°22'30.56''E ○ 43°14'36.49''N - Commune de Marseille - Quartier "La Pointe Rouge"

On a nommé "la Pointe Rouge" ainsi car à cet endroit, les rochers de la côte sont de couleur rouge.



✬ la Porte de Rome

5°26'27.88''E ○ 43°12'21.53''N - Commune de Marseille - Quartier "Les Baumettes"

La Porte de Rome est un gouffre d'une cinquantaine de mètres de haut communiquant avec la mer.

Par la mer, une petite plongée à moins de 2 mètres de profondeur suffit pour déboucher dans ce puits.



✬ la Poulidette

~ 5°21'12.48''E ○ 43°12'35.49''N - Commune de Marseille - Quartier "Les Goudes"

Sens : "poulidette" = joliette, mignonne [du provençal]

La Poulidette semble avoir été mal positionnée sur la carte IGN et l'on trouve à l'endroit indiqué une petite calanque que les pêcheurs appellent "Calanque du Capelan".

1 image


✬ la Roche Percée

5°21'52.41''E ○ 43°13'35.76''N - Commune de Marseille - Quartier "Montredon"

La Roche Percée est une haute fenêtre, large et profonde, qui se détache à l'extrémité Nord de Béouveyre, offrant à flanc de falaise une belle vue sur le Mont Rose d'une part et d'autre part sur la falaise de la rive Est du Vallon des Aiguilles.

3 images


✬ la Rouvière

~ 5°25'48.11''E ○ 43°14'59.85''N - Commune de Marseille - Quartier "La Panouse"

Sens : "rouviero" = chênaie, bois de rouvres [du provençal]

La Rouvière est le nom d'un quartier avec des immeubles très hauts.



✬ la Saème

~ 5°20'12.53''E ○ 43°12'32.03''N - Commune de Marseille - Quartier "Les Goudes"

La Saème est un pointu rocheux qui sépare "le Cimetière" de la "Calanque du Liban".

> voir la description des "Pharillons"<

1 image


✬ la Tiragne

~ 5°25'30.37''E ○ 43°12'13.71''N - Commune de Marseille - Quartier "Sormiou"

Sens : "tiragne" = courant marin

La tiragne, c'est le nom d'un courant marin particulier dont l'incessant va-et-vient fatigue les amarres des bateaux et arrive parfois à provoquer la formation de petites et brusques surélévations de l'eau.

À cet endroit, il y a en effet deux courants d'eau qui se rencontrent et il y a toujours de la tiragne, qui forme de petites vagues qui ondulent en courbes, et ce même sans vent.



✬ la Tour de Pise

~ 5°27'45.15''E ○ 43°12'39.81''N - Commune de Marseille - Quartiers "Le Redon", "Vaufrèges"

C'est en allant emprunter le Couloir du Candelon que l'on croise la Tour de Pise, un gros rocher sévèrement incliné dont la forme rappelle celle de la tour penchée italienne si célèbre du même nom.

Panorama intéractif en surplomb du Tonneau :
> on peut voir le profil de la Tour de Pise à l'Est-Nord-Est <



✬ la Tour Save

5°29'5.16''E ○ 43°12'19.62''N - Commune de Marseille - Quartier "Vaufrèges"

À l'Est du Cirque du Devenson, la Tour Save est un gros pic se détachant des Falaises du Devenson qui s'élèvent à plus de 200 mètres au-dessus de la Calanque du Devenson.



✬ la Vieille Chapelle

~ 5°22'52.17''E ○ 43°14'42.64''N - Commune de Marseille - Quartier "Vieille Chapelle"

Au lieu dit "Pointe de la Vieille Chapelle", il y avait autrefois une chapelle maritime qui s'élevait sur un petit promontoire, à côté de l'ancien port de pêche. Vendue comme bien national peu après la révolution de 1789, elle fut détruite un peu plus tard, en 1863, pour laisser place à des cabanons de pêcheurs, mais l'on conserva pour mémoire le nom du quartier actuel dit de la "Vieille Chapelle".



✬ les Lames

5°21'45.65''E ○ 43°12'53.24''N - Commune de Marseille - Quartier "Les Goudes"

Les Lames constituent une petite chaîne d'arêtes rocheuses, aigües comme des lames de couteaux, qui relie le Rocher des Goudes au Rocher de Saint-Michel.

12 images


✬ le Baou Cassière

~ 5°22'46.97''E ○ 43°10'49.91''N - Commune de Marseille - Quartier "Archipel de Riou"

Sens : "baou" = rocher

Sur l'Île de Riou, au niveau du Baou Cassière, plusieurs rochers au ras de l'eau menacent de briser les embarcations si l'on s'y frotte de trop près, d'où probablement son nom.



✬ le Baou Rond

5°25'35.70''E ○ 43°12'54.30''N - Commune de Marseille - Quartiers "Sormiou", "Les Baumettes"

Sens : "baou" = rocher escarpé

"Le Baou Rond", c'est "le Rocher Rond", son nom tenant à la forme arrondie de son sommet.

Sa face Sud offre une belle paroi de 70 mètres de haut et 200 mètres de long.

Panorama intéractif en surplomb de la Baume de Lume :
> on voit bien le Baou Rond plein Nord <
Panorama intéractif depuis la cime du Baou Rond :
> on peut bien voir la cime du Baou Rond plein Ouest <

3 images


✬ le Baou Rouge

~ 5°22'51.85''E ○ 43°10'49.90''N - Commune de Marseille - Quartier "Archipel de Riou"

Sens : "baou" = rocher

Sur l'Île de Riou, au niveau du Baou Rouge, il y a une veine argileuse de couleur rouge qui se dissout lorsqu'il pleut fort et les amas de rochers au ras de l'eau en sont teintés.

À proximité, il y a la grande sablière qui a été exploitée notamment pour construire la Rue de la République, aussi on appelle aussi cet endroit le "Sécant de la Sablière".



✬ le Bestouan

~ 5°31'33.71''E ○ 43°12'54.71''N - Commune de Cassis - Quartier "CASSIS"

Sens : "bestouan" = détour, tournant [du provençal]

On a probablement nommé le Bestouan ainsi car sa topographie présente un virage à 90 degrés.

Tout comme à la sortie de la Calanque de Port-Miou et faisant partie du même réseau, le Bestouan a aussi son exsurgence, plus modeste, une source souterraine d'eau douce qui débite une eau contaminée par des remontées d'eau de mer.



✬ le Cancéou

~ 5°26'26.12''E ○ 43°12'23.91''N - Commune de Marseille - Quartier "Les Baumettes"

Sens : "cànce, cànci" = bout; "cancel" = borne, limite [du provençal]

"Le Cancéou", c'est à proprement parler la limite vers l'Est de la Calanque de Sormiou, d'où son nom et le nom de la Calanque.

La Calanque du Cancéou est uniquement accessible par la mer.

2 images


✬ le Capelan

~ 5°21'25.94''E ○ 43°12'29.79''N - Commune de Marseille - Quartier "Les Goudes"

Sens : "capelan" = curé, prêtre

Au niveau du "Capelan", c'est en rentrant de la pêche le soir et avec l'éclairage de la ville qu'un rocher à cet endroit laisse apparaître le profil d'un personnage aux cheveux frisés pouvant évoquer un curé, un homme d'église, d'où son nom.

Ce profil ne peut être découvert que le soir et demeure invisible de jour.

Ce point d'intérêt semble avoir été mal positionné sur la carte IGN et plutôt se trouver plus à l'Ouest, à la place de "la Poulidette".



✬ le Carrefour

5°25'56.32''E ○ 43°12'45.45''N - Commune de Marseille - Quartiers "Sormiou", "Les Baumettes"

"Le Carrefour", c'est à proprement parler le Carrefour entre le sentier 1 bleu parcourant la Crête de Morgiou et la piste 5 rouge qui relie les Calanques de Sormiou et de Morgiou.



✬ le Cimetière

~ 5°20'8.29''E ○ 43°12'33.14''N - Commune de Marseille - Quartier "Les Goudes"

C'est vers le "Cimetière" que l'on a repêché des dizaines de morts noyés lors du naufrage du paquebot "le Liban", en 1903.

2 images


✬ le Clocher

~ 5°23'22.89''E ○ 43°10'32.45''N - Commune de Marseille - Quartier "Archipel de Riou"

Sens : "campane" = cloche [en provençal]

Les pêcheurs appellent "Calanque de la Campane" la petite calanque de l'Île de Riou proche de la "Tête de la Botte" et en face du Petit Congloué, car lorsque l'on regarde la falaise il y a une sorte d'éperon avec deux tâches noires qui font penser à un clocher.



✬ le Doigt de Dieu

5°30'5.17''E ○ 43°12'5.92''N - Commune de Marseille - Quartier "Vaufrèges"

Le "Doigt de Dieu" est un pic rocheux très élancé s'élevant à 150 mètres au-dessus de la Calanque d'En Vau et pointant tel un doigt vers le ciel, d'où son nom.



✬ le Fromage

5°20'24.23''E ○ 43°12'35.27''N - Commune de Marseille - Quartier "Les Goudes"

Au niveau du "Fromage", il y a eu de gros éboulis de roches de l'Île Maïre et ces roches sont trouées comme un fromage, d'où le nom.

C'est à la fois un spot de plongée sous-marine bien connu et un repère pour les pêcheurs et les navigateurs qui pouvaient de tous temps y faire relâche à l'abri, en attendant que le Mistral se taise.



✬ le Grand Congloué

5°24'4.42''E ○ 43°10'33.28''N - Commune de Marseille - Quartier "Archipel de Riou"

Dernier îlot le plus à l'Est de l'Archipel de Riou, le Grand Congloué est devenu en 1952 le premier site de fouille archéologique sous-marine scientifique. C'est au commandement du célèbre navire océanographique "la Calypso" [nymphe de la mer dans la mythologie grecque] que Jacques-Yves Cousteau suivit et dirigea l'exploration d'un chargement d'amphores de deux épaves qui se trouvaient au pied des tombants de l'île, par 40 mètres de fond.

La cargaison émergée des profondeurs est conservée au Musée des Docks Romains de Marseille, mais quelques centaines d'amphores sans intérêt ont récemment été réimmergées à proximité du Frioul, pour créer un nouveau spot de plongée.

C'est à l'Est du Grand Congloué que Luc Vanrell, le célèbre explorateur scaphandrier, retrouva en 2000 l'épave de l'avion d'Antoine de Saint-Exupéry [le père du "Petit Prince"], qui avait disparu en mission de reconnaissance aérienne en 1944; il découvrira un peu plus tard, en 2006, le pilote allemand qui l'avait abattu.

"Riou et les Calanques du Dr. Georges Albert" (par Michèle Albert-Weismann) :
http://calanco.fr/riou/index.htm
Reportage vidéo "2.000 ans sous les mers" (Les Actualités Françaises - 1953 - 01:54) :
http://www.ina.fr/video/AFE85005309
Article et vidéo "Retour aux sources pour les amphores du Grand Congloué" (Scuba People - Isabelle Croizeau - 2011) :
http://www.scuba-people.info/Retour-aux-sources-pour-les-amphores-du-Grand-Congloue_a305.html



✬ le Grand Estret

~ 5°28'51.94''E ○ 43°13'29.32''N - Commune de Marseille - Quartier "Vaufrèges"

Sens : "estret" = fenêtre, ouverture, lacune, écoutille [du provençal "estreto"]

La Crête de l'Estret surplombe de part et d'autre les Massifs de Carpiagne et des Calanques, elle est donc particulièrement exposée aux vents mais offre une vue panoramique exceptionnelle.

Sur cette Crête qui devient très étroite au niveau du Grand Estret, en regardant vers le Sud, on peut voir comme à travers une fenêtre renversée un long col étroit encadré par le défilé de falaises du Cirque des Pételins.

Il en va de même au même endroit mais lorsque l'on regarde vers le Nord : une plus modeste lacune, le Petit Estret, ouvre sur un col étroit pointant sur le Vallon de Chalabran.



✬ le Jas (Ruines)

5°26'54.51''E ○ 43°13'8.36''N - Commune de Marseille - Quartier "Le Redon"

Sens : "jas" = bergerie, bercail, cabane où on enferme le troupeau

À deux pas du Col de Sugiton, le Jas est l'un des derniers vestiges de l'activité agricole et d'élevage dans cette partie des Calanques et du Mont Puget.

Il s'agirait de la bergerie des moutons de la Comtesse de Luminy, qui avait son "Château", une grande bastide que l'on peut encore retrouver, bien cachée au sein du Domaine de Luminy actuel.

2 images


✬ le Logisson

5°29'43.48''E ○ 43°14'5.67''N - Commune de Marseille - Quartier "Vaufrèges"

Sens : "logisson" = ferme ou bergerie



✬ le Pain de Sucre

5°27'59.16''E ○ 43°14'0.99''N - Commune de Marseille - Quartier "Vaufrèges"

Sens : "pain de sucre" = piton rocheux en forme de cône

Le Pain de Sucre est une petite colline dont la forme peut évoquer celle d'un pain de sucre, d'où son nom.



✬ le Petit Estret

~ 5°28'52.82''E ○ 43°13'34.26''N - Commune de Marseille - Quartier "Vaufrèges"

Sens : "estret" = fenêtre, ouverture, lacune, écoutille [du provençal "estreto"]

La Crête de l'Estret surplombe de part et d'autre les Massifs de Carpiagne et des Calanques, elle est donc particulièrement exposée aux vents mais offre une vue panoramique exceptionnelle.

Sur cette Crête qui devient très étroite au niveau du Grand Estret, en regardant vers le Sud, on peut voir comme à travers une fenêtre renversée un long col étroit encadré par le défilé de falaises du Cirque des Pételins.

Il en va de même au même endroit mais lorsque l'on regarde vers le Nord : une plus modeste lacune, le Petit Estret, ouvre sur un col étroit pointant sur le Vallon de Chalabran.



✬ le Pignier

~ 5°32'35.11''E ○ 43°12'44.75''N - Commune de Cassis - Quartier "CASSIS"

Sens : "pignié, pinié" = pin pignon, pin parasol [du provençal]



✬ le Ponant

~ 5°26'28.10''E ○ 43°12'23.44''N - Commune de Marseille - Quartier "Les Baumettes"

Sens : "ponant" = le couchant, l'Ouest, l'occident

"Le Ponant" présente, à cet endroit de la sortie de la Calanque de Sormiou et sur une bonne distance, une paroi orientée plein Ouest, d'où son nom probablement.



✬ le Rat

5°21'56.81''E ○ 43°13'29.44''N - Commune de Marseille - Quartier "Montredon"

C'est en descendant vers le Nord en pente raide le Vallon des Aiguilles que l'on peut y trouver "le Rat", la plus grande des petites aiguilles rocheuses éparpillées sur la rive Ouest du Vallon, sous les terrasses superposées de Béouveyre.

L'aiguille du Rat n'atteint pas 25 mètres de hauteur, son escalade est courte mais difficile.

1 image


✬ le Renard

~ 5°26'42.38''E ○ 43°12'30.18''N - Commune de Marseille - Quartier "Les Baumettes"

Le "Renard" est un spot d'escalade qui a sous un certain point de vue la forme du profil de la tête d'un renard, avec ses longues oreilles en pointe, d'où le nom du rocher et celui de son Col qui lui est tout proche.

2 images


✬ le Socle

~ 5°27'52.85''E ○ 43°12'44.13''N - Commune de Marseille - Quartier "Vaufrèges"

"Le Socle", c'est à proprement parler le socle de la Grande Candelle, ce sommet en forme de chandelle que l'on peut commencer à escalader à partir de ce point.



✬ le Théâtre

5°22'7.42''E ○ 43°12'26.48''N - Commune de Marseille - Quartier "Les Goudes"

Sens : "estéou de bocque" = écueil du bouc, de la chèvre

Faisant face à l'Estéou de Bocque, Le Théâtre, c'est le nom de l'emplacement d'une ancienne batterie napoléonienne, aussi appelée "Batterie de la Mounine". Cette batterie était utilisée pour défendre l'entrée de la Calanque de Marseilleveyre, sur la plage de laquelle on pouvait débarquer facilement. Cette défense était stratégique car à partir de la Calanque de Marseilleveyre il était facile de rejoindre la ville, de l'autre côté du Massif.

Il est possible que l'on nomme cet endroit "le Théâtre" en raison de la forme semi-circulaire des vestiges de la batterie. Sinon, il est peut-être fait référence au fait que le fortin se trouve au-dessus d'une roche en bord de mer percée de petites grottes offrant des abris au sol rougeâtre dans lesquels les pêcheurs et les baigneurs viennent se réfugier à l'ombre pendant l'été, et qui pourraient évoquer les loges d'un Théâtre.

♢ Les habitations de la Calanque de Marseilleveyre ont été construites en utilisant les pierres de cette ancienne batterie.

♢ Un peu au-dessus du Théâtre, il reste encore les traces d'un fort bien plus ancien, ses vestiges étant restés dans un bon état car ils se trouvent en hauteur, plus à l'abri des embruns.

> voir la description toponymique de "Batterie de l'Estéou de Bocque" <

1 image


✬ le Tonneau

5°27'37.25''E ○ 43°12'35.71''N - Commune de Marseille - Quartiers "Le Redon", "Vaufrèges"

Le Tonneau est un rocher assez régulier se détachant légèrement de la côte des Calanques des Pierres Tombées.

Panorama intéractif en surplomb du Tonneau :
> on peut bien voir le Tonneau se détacher du littoral au Sud-Sud-Ouest <
Panorama intéractif en surplomb à l'Ouest des Pierres Tombées :
> on peut bien voir le Tonneau se détacher du littoral au Sud-Est <

4 images


✬ le Torpilleur

5°27'23.53''E ○ 43°12'37.80''N - Commune de Marseille - Quartier "Le Redon"

Sens : "torpilleur" = navire de guerre rapide, de petit tonnage et capable de lancer des torpilles

Le Torpilleur est un rocher émergeant de l'eau à la sortie de la Calanque de Sugiton, qui est ainsi nommé car sa forme rappelle celle d'un torpilleur, un petit navire de guerre.

Panorama intéractif en surplomb du Tonneau :
> on peut bien voir le Torpilleur plein Ouest <
Panorama intéractif en surplomb à l'Est des Pierres Tombées :
> on peut bien voir le Torpilleur plein Ouest <
Panorama intéractif en surplomb à l'Est de Sugiton :
> on peut bien voir le Torpilleur au Sud-Sud-Ouest <
Panorama intéractif du haut de la Falaise des Toits :
> on peut bien voir le Torpilleur au Sud-Sud-Est <
Panorama intéractif de la Crête de Sugiton :
> on peut bien voir le Torpilleur au Sud-Est <
Panorama intéractif du Cap Sugiton :
> on peut bien voir le Torpilleur à l'Est-Nord-Est <

9 images


✬ le Trou

~ 5°19'56.21''E ○ 43°12'39.38''N - Commune de Marseille - Quartier "Les Goudes"

Le "Trou" est un trou naturel en hauteur et de forme carrée dans la roche de l'Île Maïre, permettant de passer d'un côté à l'autre, et qui a été cimenté par les allemands lors de la seconde guerre mondiale, pour y installer un poste de tir.

C'est aussi un "amer" bien connu des pêcheurs [point de repère pour poser leurs filets], très particulier car il sert à lui tout seul de point d'alignement en distance et en angulaire par rapport à l'Île Maïre.



✬ les 64 Contours

5°24'13.04''E ○ 43°12'53.09''N - Commune de Marseille - Quartier "Sormiou"

"Les 64 Contours", c'est une crête rocheuse hachée de manière très irrégulière et tombant en diagonale du Col de Cortiou à sa "Calanque".

3 images


✬ les Baumettes

~ 5°25'6.38''E ○ 43°13'59.63''N - Commune de Marseille - Quartier "Les Baumettes"

Sens : "baumettes" = petits trous

Le quartier des Baumettes est ainsi nommé car il est surplombé par le minuscule Massif de la Croix des Baumettes, un relief rocheux grêlé de petits trous au sommet duquel on a planté une croix.



✬ les Croisettes

~ 5°20'13.79''E ○ 43°12'50.74''N - Commune de Marseille - Quartier "Les Goudes"

Sens : "croisettes" = petites croix

Les "Croisettes" désignent les petites croix, souvent éphémères en raison du mauvais temps, qui depuis des siècles se succédaient sur cette pointe rocheuse, afin d'honorer les victimes des naufrages qui y étaient fréquents du temps de la marine à voile. Aujourd'hui, ces "Croisettes" ont été remplacées par la grande croix en béton du "Passage des Croisettes", érigée en souvenir du naufrage du paquebot "le Liban", en 1903, qui fit près d'une centaine de morts.

Pour bien comprendre, le "Cap Croisette" est physiquement l'extrême pointe qui sépare la rade de Marseille de la Côte d'Azur, et c'est le Mistral qui fait la différence : à partir de ce point et en allant vers l'Est, le Mistral souffle soit vers le large, soit parallèle à la côte, mais jamais face à la côte. Ainsi, un bateau qui longe la côte des Calanques vers l'Ouest reçoit le vent venant de terre, sans grosse mer; mais dès qu'il arrive au "Passage des Croisettes", le vent vient du large, la mer est formée et les vagues impressionnantes... Engagés dans ce passage étroit, à la profondeur faible et irrégulière, les voiliers sont alors obligés de tirer des bords dans un courant décuplé par l'effet de goulet du passage. Notons enfin que si l'on peut penser qu'il vaut mieux éviter le "Passage des Croisettes" en contournant l'Île Maïre, ce n'est valable que pour les gros bateaux, car pour de petites ou moyennes embarcations, cela revient à s'exposer au grand large, avec des vagues énormes et un trajet plus long.

♢ De nos jours, les accidents ont changé de nature et sont plutôt les conséquences de l'extrême fréquentation de ce passage à des vitesses non autorisées : collisions entre bateaux, entre bateaux et nageurs...

♢ Jules César [Caius Julius Caesar, 100-44 avant JC] est passé par là pour coloniser la Gaule.

♢ Quand on parle de la "Baie des Singes", on fait référence au restaurant situé au Passage des Croisettes, et cela serait pour évoquer une particularité rocheuse située sur la côte Nord-Est de l'Île Maïre, qui rappellerait un profil de singe, que l'on l'aurait nommé ainsi. Il est regrettable que ce nom soit trop souvent substitué à celui de "Croisettes", plus chargé d'histoire, pour désigner le secteur.

Panorama intéractif au Passage des Croisettes :
> l'Île Maïre, le Passage des Croisettes <

4 images


✬ les Escaliers

~ 5°28'20.76''E ○ 43°12'53.07''N - Commune de Marseille - Quartier "Vaufrèges"

Les Escaliers sont un passage étroit proposant des marches d'escalier aux géométries chaotiques.



✬ les Goudes

~ 5°20'51.39''E ○ 43°12'55.25''N - Commune de Marseille - Quartier "Les Goudes"

Sens : "goudes" = coudes [par déformation] OU (source d')eau ["gour" = eau en provençal]

Le village de pêcheurs des Goudes comprend un petit port bien abrité, entouré de cabanons et de maisons, et s'étend vers l'Ouest en un bras de terre qui n'est séparé de la majestueuse Île Maïre que par la langue de mer du Passage des Croisettes.

Il semble que les tribus Segobriges issues des Ligures, les premiers peuples installés sur ce territoire au moment de la Protohistoire, avaient établi l'ancienne Marseille sur quatre secteurs dont celui des Goudes qui s'étendait des Croisettes au Vallon de St-Michel, bien avant la colonisation par les Phocéens du Vieux Port actuel en 600 avant JC. Ainsi, on pouvait encore voir à la fin du 19ème siècle d'énormes murs de pierres sèches typiques aux Goudes, mais qui ont disparu depuis.

Deux explications différentes sont avancées quant à l'origine du nom des "Goudes" :

- la route suivant le littoral et menant aux Goudes comporte de nombreux virages, des "coudes" qui seraient devenus par une mauvaise écriture "Goudes"; dans ce sens également, nous pourrions relever que topographiquement, les Goudes se trouvent dans le creux d'un "coude".

- en provençal, "gour" signifie "eau" et il serait fait référence à la source d'eau douce de l'Anse des Goudes, la "source des Sarrazines". En effet, il y avait dans l'Anse des Goudes une source d'eau douce qui se jetait dans la mer, ce qui a évidemment motivé la formation du village à cet endroit-là.

Depuis le 19ème siècle, les Goudes ont accueilli jusqu'à trois usines très polluantes : production de plomb, souffre et soude chimique. Cela attira de nombreuses prostituées, motivées à satisfaire les ouvriers travaillant alentours, ce qui n'était pas sans évoquer chez les habitants du village les arrivées plus anciennes des bateaux des "Sarrazins" venant du Levant, chargés de soieries, de parfums, d'or et de pierres précieuses, et qui profitèrent en leur temps du même genre de migration. Les prostituées ne pouvaient pas se laver aux points d'eau des usines, il ne fallait pas qu'on les voie, et l'on leur accorda gentiment de pouvoir faire leurs ablutions à la source d'eau douce de l'Anse des Goudes, que l'on baptisa "source des Sarrazines" pour rappeler leur surnom. Plus tard, à l'occasion des escales des bateaux américains à Marseille, le nombre de prostituées a explosé de la même manière, et on les surnomma alors "les Américaines".

♢ Les routes des Goudes et de Callelongue ont été installées sur des scories que les usines du coin y rejetaient alentours.

♢ À la fin du 18ème siècle, sur le rivage encore sableux du petit port de pêche du village des Goudes, on construisit une chapelle maritime à proximité d'une source d'eau réputée intarissable. On baptisa la petite chapelle "Saint-Michel d'Aigue Douce", rappelant le nom de la grande grotte du "Rocher de Saint-Michel" plus haut, et l'ermitage de la "Grotte de l'Ermite" semble avoir été abandonné à ce moment-là. Au début du 20ème siècle, la petite chapelle tombait en ruines, elle était remplie d'ordures à tel point qu'elle prit le nom de "cabane". On finira par la détruire en 1921 car on la jugeait "délabrée" et "gênante".

♢ La politique à Marseille se faisant au service rendu, les Goudes ne font actuellement pas partie du Parc National des Calanques.

5 images


✬ les Moyadons

5°22'6.58''E ○ 43°10'40.48''N - Commune de Marseille - Quartier "Archipel de Riou"

Sens : "moyade" = qui se mouille

Lorsque la mer est haute, l'Île Moyade et les Moyadons se recouvrent d'eau, d'où leur nom.

Les Moyadons sont presque constamment recouverts d'eau, à tel point que beaucoup de gens croient voir une baleine, un cachalot.



✬ les Pharillons

5°20'16.53''E ○ 43°12'27.20''N - Commune de Marseille - Quartier "Les Goudes"

Sens : "pharillon" = réchaud dans lequel les pêcheurs font un feu de flamme, la nuit, pour attirer les poissons

Les Pharillons sont deux écueils [rochers élevés à la surface des eaux] dressés à quelques mètres de la pointe Sud de l’Ile Maïre. Ce sont, dans l'esprit des pêcheurs locaux, les "petits", les enfants de l'Île Maïre [l'Île Mère].

En 1903, c'est entre les Pharillons que le paquebot "le Liban" tenta de s'échouer après une collision avec un autre bateau, "l'Insulaire". Ce naufrage fit plus d'une centaine de victimes.

La zone occupée par les Pharillons est très riche en poissons, bien plus qu'au niveau du Fromage tout proche; on peut donc imaginer qu'il est possible que l'on les ait nommés ainsi en rapport avec une technique de pêche particulière qui y était pratiquée.

4 images


✬ les Trois Arches

5°23'4.32''E ○ 43°13'16.59''N - Commune de Marseille - Quartiers "Les Goudes", "Sormiou"

Les Trois Arches sont une barre de roche calcaire percée de trois ouvertures, faisant penser aux arches d'un pont. Le sentier passe à travers la plus grande d'entre elles.

4 images


✬ les Trois Pics

5°23'42.98''E ○ 43°13'20.16''N - Commune de Marseille - Quartier "Sormiou"

3 images