0 0 0
0
0
0
0
0
0
0
0
votre référence sur les Calanques de Marseille

Index des lieux par nom, lettre T



↯ 15 résultats, 14 descriptions, 9 liens, 39 images



✬ Tête de l'Homme

5°23'46.96''E ○ 43°13'7.56''N - Commune de Marseille - Quartier "Sormiou"

La Tête de l'Homme marque l'extrémité à l'Est du Plateau de l'Homme Mort ou Plan de Coulon, d'où son nom.

> voir la description toponymique de "Plateau de l'Homme Mort ou Plan de Coulon" <

1 image


✬ Tête de la Mélette

5°23'32.72''E ○ 43°12'56.83''N - Commune de Marseille - Quartier "Sormiou"

Sens : "melet, melette" = nom vulgaire de plusieurs petits poissons

La Tête de la Mélette est un promontoire rocheux qui se détache vers le Sud-Est du Plateau des Walkyries, le prolongement du Plateau de l'Homme Mort ou Plan de Coulon.

La paroi de la Tête de la Mélette constitue également l'extrémité Est du Cirque des Walkyries, à laquelle est adossée la petite Aiguille de la Mélette.

Le nom de l'Anse de la Mélette et de sa Tête fait référence à de petits poissons qui se trouvaient en quantité dans l'Anse de la Mélette, non loin du grand émissaire de Cortiou à l'Est qui déverse notamment en mer les effluents de la station d'épuration située de l'autre côté du Col de Cortiou.

En effet, le passage très facile mais non balisé du Pas Inférieur de la Mélette était autrefois beaucoup emprunté par les "pêcheurs d'égout", qui voulaient rejoindre l'Anse de la Mélette pour s'y approvisionner en poissons, qu'ils revendaient par la suite en ville.

4 images


✬ Tête de la Mounine

5°22'18.80''E ○ 43°13'10.54''N - Commune de Marseille - Quartier "Les Goudes"

Sens : "mounine" = minette, petit chat [du provençal "mounet"]

La Tête de la Mounine constitue un important promontoire haut de 384 mètres qui se détache au Sud du Massif de Marseilleveyre et surplombe le long Vallon de la Mounine.

La "Mounine" semble être un terme affectueux désignant le sexe de la femme, que rappelle la forme de la Calanque de la Mounine, d'où le nom de sa Tête.

6 images


✬ Tête du Trou du Chat

5°21'42.01''E ○ 43°13'7.11''N - Commune de Marseille - Quartier "Les Goudes"

La Tête du Trou du Chat, aussi appelée "Tête du Miougranier" car elle s'élève dans les pentes de la rive Ouest du Vallon du Miougranier, est une cime élancée et altière qui s'est détachée du promontoire au Sud de Béouveyre, et l'on peut arriver de plein pied sur son sommet en passant par le sentier du Col Bouvier.

Faisant face à la paroi Nord du Rocher des Goudes, elle comporte deux faces dont l'arête est creusée par un petit boyau, une chatière qui les fait communiquer, d'où le nom de "Tête du Trou du Chat".

La face Sud-Ouest est plus abrupte et entaillée en son centre par une grande excavation triangulaire couverte par un formidable toit horizontal de 5 à 6 mètres.

En 1997, on installa une tyrolienne entre la Tête du Trou du Chat et le Rocher des Goudes, d'une longueur record de 510 mètres.

7 images


✬ Têtes de Malvallon

5°23'3.74''E ○ 43°12'56.53''N - Commune de Marseille - Quartier "Les Goudes"

Sens : "malvallon" = mauvais vallon

Le secteur des "Malvallons" tient certainement son nom de sa topographie particulière : il offre un cheminement sur des sentiers à l'aspect rébarbatif, dans des gorges très pittoresques prises entre de hautes murailles parsemées parfois de petits pics et de séries de têtes rocheuses.

De tous temps, les pêcheurs de Mazargues rejoignaient leur cabanon de la Calanque de Marseilleveyre en empruntant ce chemin qui partait du Plan des Cailles de la Calanque de Marseilleveyre, montait en direction du Pas de la Selle puis filait vers la Fontaine de Voire et Mazargues.



✬ le Théâtre

5°22'7.42''E ○ 43°12'26.48''N - Commune de Marseille - Quartier "Les Goudes"

Sens : "estéou de bocque" = écueil du bouc, de la chèvre

Faisant face à l'Estéou de Bocque, Le Théâtre, c'est le nom de l'emplacement d'une ancienne batterie napoléonienne, aussi appelée "Batterie de la Mounine". Cette batterie était utilisée pour défendre l'entrée de la Calanque de Marseilleveyre, sur la plage de laquelle on pouvait débarquer facilement. Cette défense était stratégique car à partir de la Calanque de Marseilleveyre il était facile de rejoindre la ville, de l'autre côté du Massif.

Il est possible que l'on nomme cet endroit "le Théâtre" en raison de la forme semi-circulaire des vestiges de la batterie. Sinon, il est peut-être fait référence au fait que le fortin se trouve au-dessus d'une roche en bord de mer percée de petites grottes offrant des abris au sol rougeâtre dans lesquels les pêcheurs et les baigneurs viennent se réfugier à l'ombre pendant l'été, et qui pourraient évoquer les loges d'un Théâtre.

♢ Les habitations de la Calanque de Marseilleveyre ont été construites en utilisant les pierres de cette ancienne batterie.

♢ Un peu au-dessus du Théâtre, il reste encore les traces d'un fort bien plus ancien, ses vestiges étant restés dans un bon état car ils se trouvent en hauteur, plus à l'abri des embruns.

> voir la description toponymique de "Batterie de l'Estéou de Bocque" <

1 image


✬ la Tiragne

~ 5°25'30.37''E ○ 43°12'13.71''N - Commune de Marseille - Quartier "Sormiou"

Sens : "tiragne" = courant marin

La tiragne, c'est le nom d'un courant marin particulier dont l'incessant va-et-vient fatigue les amarres des bateaux et arrive parfois à provoquer la formation de petites et brusques surélévations de l'eau.

À cet endroit, il y a en effet deux courants d'eau qui se rencontrent et il y a toujours de la tiragne, qui forme de petites vagues qui ondulent en courbes, et ce même sans vent.



✬ le Tonneau

5°27'37.25''E ○ 43°12'35.71''N - Commune de Marseille - Quartiers "Le Redon", "Vaufrèges"

Le Tonneau est un rocher assez régulier se détachant légèrement de la côte des Calanques des Pierres Tombées.

Panorama intéractif en surplomb du Tonneau :
> on peut bien voir le Tonneau se détacher du littoral au Sud-Sud-Ouest <
Panorama intéractif en surplomb à l'Ouest des Pierres Tombées :
> on peut bien voir le Tonneau se détacher du littoral au Sud-Est <

4 images


✬ le Torpilleur

5°27'23.53''E ○ 43°12'37.80''N - Commune de Marseille - Quartier "Le Redon"

Sens : "torpilleur" = navire de guerre rapide, de petit tonnage et capable de lancer des torpilles

Le Torpilleur est un rocher émergeant de l'eau à la sortie de la Calanque de Sugiton, qui est ainsi nommé car sa forme rappelle celle d'un torpilleur, un petit navire de guerre.

Panorama intéractif en surplomb du Tonneau :
> on peut bien voir le Torpilleur plein Ouest <
Panorama intéractif en surplomb à l'Est des Pierres Tombées :
> on peut bien voir le Torpilleur plein Ouest <
Panorama intéractif en surplomb à l'Est de Sugiton :
> on peut bien voir le Torpilleur au Sud-Sud-Ouest <
Panorama intéractif du haut de la Falaise des Toits :
> on peut bien voir le Torpilleur au Sud-Sud-Est <
Panorama intéractif de la Crête de Sugiton :
> on peut bien voir le Torpilleur au Sud-Est <
Panorama intéractif du Cap Sugiton :
> on peut bien voir le Torpilleur à l'Est-Nord-Est <

9 images


✬ la Tour de Pise

~ 5°27'45.15''E ○ 43°12'39.81''N - Commune de Marseille - Quartiers "Le Redon", "Vaufrèges"

C'est en allant emprunter le Couloir du Candelon que l'on croise la Tour de Pise, un gros rocher sévèrement incliné dont la forme rappelle celle de la tour penchée italienne si célèbre du même nom.

Panorama intéractif en surplomb du Tonneau :
> on peut voir le profil de la Tour de Pise à l'Est-Nord-Est <



✬ la Tour Save

5°29'5.16''E ○ 43°12'19.62''N - Commune de Marseille - Quartier "Vaufrèges"

À l'Est du Cirque du Devenson, la Tour Save est un gros pic se détachant des Falaises du Devenson qui s'élèvent à plus de 200 mètres au-dessus de la Calanque du Devenson.



✬ les Trois Arches

5°23'4.32''E ○ 43°13'16.59''N - Commune de Marseille - Quartiers "Les Goudes", "Sormiou"

Les Trois Arches sont une barre de roche calcaire percée de trois ouvertures, faisant penser aux arches d'un pont. Le sentier passe à travers la plus grande d'entre elles.

4 images


✬ les Trois Pics

5°23'42.98''E ○ 43°13'20.16''N - Commune de Marseille - Quartier "Sormiou"

3 images


✬ le Trou

~ 5°19'56.21''E ○ 43°12'39.38''N - Commune de Marseille - Quartier "Les Goudes"

Le "Trou" est un trou naturel en hauteur et de forme carrée dans la roche de l'Île Maïre, permettant de passer d'un côté à l'autre, et qui a été cimenté par les allemands lors de la seconde guerre mondiale, pour y installer un poste de tir.

C'est aussi un "amer" bien connu des pêcheurs [point de repère pour poser leurs filets], très particulier car il sert à lui tout seul de point d'alignement en distance et en angulaire par rapport à l'Île Maïre.



✬ Trou Souffleur (de la Cacau)

5°30'42.30''E ○ 43°12'10.98''N - Communes de Marseille et Cassis - Quartiers "Vaufrèges", "CASSIS"

Sens : "trou souffleur" = cheminée creusée entre les chambres et la surface du récif par laquelle l'eau comprimée par le ressac s'échappe en formant un geyser

À cet endroit de l'Isthme de Cacau, un trou minuscule de 2 cm de diamètre et difficilement repérable "siffle" au gré de la pression de l'air causée par le ressac des vagues dans une grotte sous-marine semi-immergée.

Si l'on pose dans l'ouverture du "Trou Souffleur" un petit caillou entre deux de ses souffles et que la mer est agitée, le caillou pourra être projeté plusieurs mètres plus haut, tout comme par l'action d'un geyser.

On l'appelle également la "Narine de Neptune" [le dieu des Eaux vives et des Sources chez les Romains].