0 0 0
0
0
0
0
0
0
0
0
votre référence sur les Calanques de Marseille

Calanque de la Triperie


Localisation :

5°27'3.65''E ○ 43°12'8.87''N - Commune de Marseille - Quartier "Les Baumettes"

lien Google Earth :


Description :

Il est possible que le nom de la Calanque de la Triperie lui vienne des couleurs de ses parois, qui pourraient évoquer par endroits celles de l'intérieur de la panse des ruminents.

C'est Henri Cosquer, scaphandrier à Cassis, qui a signalé en 1991 la découverte dans la Calanque de la Triperie d'une grotte ornée de motifs pariétaux [réalisés sur les "parois"] datant du Paléolithique [première période de la Préhistoire] et qui porte depuis lors son nom : la grotte Cosquer.

Elle est actuellement accessible par un tunnel sous-marin long de 175 mètres dont l'entrée se trouve à 37 mètres sous la surface de l'eau.

Cette grotte abrite plusieurs centaines d'oeuvres peintes et gravées lors de ses deux périodes privilégiées de fréquentation par nos ancêtres, il y a environ 27 000 et 19 000 ans, alors que l'accès au site se faisait à sec, car le niveau de la mer était bien plus bas et le littoral bien plus loin. Les auteurs de ces oeuvres vivant exclusivement sur cette période de la chasse et de la cueillette, on retrouve principalement dans la grotte des peintures et gravures représentant des animaux : chevaux, bouquetins, cerfs, bisons, aurochs, phoques, pingouins, méduses, poissons, cétacés qui peuplaient alors les environs. On peut aussi trouver de très nombreux signes dont une gravure interprétée comme la représentation d'un homme blessé, ainsi que des représentations sexuelles. Notons enfin que sur ses deux périodes de fréquentation, les hommes n'ont pas habité la grotte : le lieu était destiné à accueillir dessins et gravures et l'on s'y livrait certainement aussi à des cérémonies, comme il y a de très nombreuses grottes votives sur le territoire français.

Pour des raisons de sécurité des publics et afin de protéger tant que possible la grotte Cosquer de la dégradation inéxorable des oeuvres réalisées, son accès a été scellé. Il est néanmoins actuellement envisagé d'entreprendre "en ville" la réalisation d'une réplique de la grotte, sur la base du travail de numérisation tridimensionnelle réalisée dès 2001 par une équipe chapeautée par Luc Vanrell, le célèbre scaphandrier.



Liens :

Panorama intéractif en surplomb de la Triperie :
> on peut bien voir la Calanque plein Nord <
Le mini-site de la Grotte Cosquer :
http://www.culture.gouv.fr/fr/archeosm/fr/cosq.htm
Article "La grotte Cosquer, sanctuaire paléolithique sous la mer à Marseille" (Jean Clottes) :
http://www.futura-sciences.com/sciences/dossiers/prehistoire-grotte-cosquer-sanctuaire-paleolithique-sous-mer-marseille-498/


Images :

Calanque de la Triperie : la Calanque de la Triperie

la Calanque de la Triperie